» Mairie » Commissions municipales

FINANCES

LE BUDGET MUNICIPAL, C'EST QUOI ?

Un budget municipal est l'outil annuel qui permet d'anticiper les recettes et les dépenses de la commune afin de gérer au mieux les finances publiques dans l'intérêt collectif.

LE BUDGET PRIMITIF

Le Budget Primitif de la commune est l’acte par lequel le conseil municipal prévoit et autorise les recettes et les dépenses de l’exercice.
•    C’est un acte prévisionnel car il constitue un programme financier qui évalue les recettes à encaisser et les dépenses à effectuer sur une année.
•    C’est un acte d’autorisation juridique par le lequel le maire (organe exécutif de la collectivité) est autorisé à engager les dépenses votées par le conseil municipal.
Il est prévu pour un exercice budgétaire qui commence au 1er Janvier et s’achève au 31 Décembre.
L’adoption du Budget est un acte fondamental de la gestion communale : à travers lui se concrétisent les choix et les orientations des élus municipaux.

Tous les ans au mois de Mars, la commune doit élaborer son budget. Il est constitué de deux sections  :  la section Fonctionnement et la section Investissement.

LA SECTION FONCTIONNEMENT  perçoit des recettes provenant des impôts, des dotations de l’état, de subventions diverses ou encore des revenus d’immeubles et autres produits…
Ces recettes sont utilisées pour couvrir les  dépenses régulières (salaires, électricité, combustibles, téléphone, entretien des bâtiments, charges ou taxes, divers…) et les charges financières liées aux intérêts des emprunts.

LA SECTION INVESTISSEMENT  retrace toutes les opérations affectant le patrimoine de la commune et son financement.
 Y figurent :
•    les opérations d’immobilisations (acquisitions de terrains, voirie, travaux et aménagements divers...
•    le remboursement des emprunts en capital.

ÉQUILIBRE DU BUDGET
•    Le Budget primitif est présenté en équilibre. Les recettes doivent donc être suffisantes pour couvrir les dépenses
•    En ce qui concerne la section de fonctionnement, seul l’ajustement des taxes fiscales  peut apporter les ressources qui manqueraient à l’équilibre.
•    Par contre, en section d’investissement, chaque opération  sera financée par le biais de subventions, d’emprunts ou d’autofinancement de la collectivité.

Les dépenses de fonctionnement inscrites au budget 2017 ont représenté 845 835 € contre 866 201 € votées en 2016.

Dans un contexte difficile, avec une baisse très significative des dotations de l’Etat ces dernières années, le conseil municipal reste toujours vigilant sur ses dépenses. Ainsi, grâce à cette gestion rigoureuse des dépenses de fonctionnement, la commune de Saint-André-sur-Vieux-Jonc n’a pas augmenté les taux d’imposition.

Les principales dépenses d’investissement inscrites au budget 2017 ont été :
-    Remboursement des emprunts :     132 700 €
-    Plantation d’arbustes (place St-Antoine et route du Corbet) : 2 731 €
-    Travaux de voirie (route des Clefs) : 44 400 €
-    Travaux modernisation éclairage public : 14 780 €
-    Achat de tuyaux pour CPI : 2 000 €
-    Matériel de désherbage : 3 600 €.

Soyez certains que pour l’année à venir, vos élus continueront à œuvrer pour que les dépenses courantes soient maitrisées. Dégager de l’épargne pour s’autofinancer, nous permettra ainsi d’envisager plus sereinement de nouveaux investissements.



 

Bâtiment

Comme chaque année, le Conseil Municipal a inscrit une somme (8000 €) au budget, à la section fonctionnement.

Cette somme permet de faire face à certains travaux d’entretien et de réfection concernant nos bâtiments publics (Ecole, Mairie, Salle des Fêtes…). Ces petits travaux sont réalisés par nos employés communaux quand ils le peuvent ou sont confiés à nos artisans locaux.

Parmi les travaux les plus importants, on peut citer :

-     l’installation d’une réserve d’eau chaude supplémentaire dans les vestiaires du foot permettant  à tous les joueurs de pouvoir se doucher correctement.
-    La réfection des murs à la bibliothèque municipale.


Sinon, 2017 a été la deuxième année du plan pluriannuel de mise aux normes de nos bâtiments au niveau de l’accessibilité. Le montant estimatif de ces travaux pour 2017, était de 1150 €. Ce plan pluriannuel s’étendra sur 6 ans et se terminera ainsi en 2021.

Voirie

Le réseau des routes communales, d’un linéaire important environ 40 kms,  où circulent des véhicules de plus en plus gros, nécessite une attention toute particulière et un budget conséquent.

Nos employés effectuent tout au long de l’année de multiples travaux sur nos routes.

-    Colmatage des trous enrobés à froid
-    Entretien des ponts
-    Pose de regards

L’entretien des accotements et l’élagage des haies sont assurés par nos employés communaux et par la Cuma de St-André montant : 10 326€ TTC pour 2017.

Différents travaux ont été effectués au cours de l’année 2017.

ROUTE DES CLEFS :

Mise en place par l’entreprise COLAS, d’un tapis d’enrobé tiède sur une nouvelle portion de la route, pour un montant de 42 973, 81€ TTC. Ce qui représente environ 900m linéaire de travaux.

ROUTE DE BOURBOUILLON :

L’entreprise GARNIER Gilles a effectué le curage et l’évacuation des déblais des fossés route de Bourbouillon. Le coût de cette opération est de 5 451, 18€ TTC.

SUR LA COMMUNE :

En 2017, l’entreprise MIDITRACAGE a repassé tous les marquages au sol hors village pour un montant de 1217€ TTC.

Tout au long de l’année, nous sommes interpellés pour différents ouvrages, des choix sont effectués en cohérence avec les contraintes budgétaires.

Les travaux sur la voirie entrainent parfois des désagréments pour les riverains, mais ceux-ci sont effectués dans l’intérêt général de la commune.

 

Fleurissement

 CLIN D’ŒIL SUR LE FLEURISSEMENT

La municipalité a la volonté d’offrir à ses habitants et aussi à ces visiteurs un visage agréable et haut en couleurs et c’est désormais une tradition établie.

Au printemps 2017 à Péronnas, Saint-André s’est vu décerner une 2ème fleur au concours des villes et des villages fleuris. C‘est une belle récompense qui souligne le travail en amont de la commission municipale et au quotidien, le travail de nos employés municipaux.
Cependant, les efforts de la commune seraient vains si nous n’avions pas à nos côtés une équipe dynamique de bénévoles « Amis des Fleurs ».
Si le fleurissement de notre commune est reconnu et récompensé, c’est aussi grâce à nos habitants qui participent à cette œuvre collective d’embellissement. Les plus méritants sont d’ailleurs régulièrement couronnés par des prix communaux ou départementaux.
Merci à vous tous qui donnez une image positive et accueillante de notre village.

Une place plus importante sera réservée dorénavant à l’arbuste, vivaces et graminées. Ces espèces ont l’avantage d’être pérennes, moins exigeantes en entretien, en apport d’eau. Elles demandent moins de main d’œuvre grâce également au paillage effectué sur les massifs.

Le jardin pédagogique

Tomates, courgettes, salades, potirons, haricots…  poussent dans le jardin pédagogique à l’entrée du groupe scolaire. Ce jardin est un espace dédié à la transmission des savoirs, à l’échange culturel, et simplement au plaisir de jardiner. Les « ainés » ont la carte de parrain et viennent désherber, arroser et jardiner pour faire vivre le jardin. Les enfants de l’école primaire apprennent ainsi à semer, arroser, échanger avec les jardiniers expérimentés, à entretenir les plantations de légumes et à surveiller l’évolution. Ce sont aussi nos meilleurs ambassadeurs !

ASSAINISSEMENT

Il existe deux types de raccordement pour nos eaux usées :
-    Le raccordement individuel (fosse toutes eaux)
-    Le raccordement collectif (réseau eaux usées)

La commune assure le bon fonctionnement et l’entretien d’un important réseau d’eaux usées. Celui-ci est composé de canalisations, de regards, de déversoirs d’orages et de pompes de relevages.
L’entreprise Bell France quant à elle est propriétaire de la station de traitements des eaux usées. Une convention lie l’entreprise à la commune.

L’augmentation des foyers raccordés au tout à l’égout, conjugué à la diminution d’effluents rejetés par l’entreprise, a amené les deux parties à une renégociation de la répartition des frais de fonctionnement.

Frais de fonctionnement

           Commune    Bell France
2017          40%        60%
2018          55%        45%


La commune prend en charge 50% des investissements réalisés pour la station.

L’augmentation importante des charges de fonctionnement a amené le Conseil Municipal a revaloriser les tarifs d’assainissement.

 

Conseil Municipal Jeunes

Chaque année, les idées fusent lors des réunions du Conseil Municipal Jeune et il convient de faire des choix.
Cette année, les jeunes ont souhaité porter leur attention sur la protection des animaux et plus particulièrement celle des oiseaux.

Ainsi, ils ont confectionné eux-mêmes avec l’aide de leurs parents, des nichoirs et des mangeoires qu’ils ont implantés dans divers endroits de la commune (square des magnolias, école, jardin des enfants). L’employé communal, Jean-Louis Maitre, en a fabriqué lui aussi. Cet agencement complète harmonieusement les hôtels à insectes précédemment installés.
Un deuxième axe important de réflexion a consisté à faire connaître la commune et son histoire avec  un jeu.


Pour cela, le Conseil municipal jeunes  a organisé une chasse aux photos au cœur du village. Il s’agissait de retrouver un lieu à partir d’un détail photographié et de répondre à des questions simples au sujet de l’édifice.
Cette chasse aux photos a eu lieu fin juin,  en préambule de la soirée jeu du comité des fêtes. Elle a connu un réel succès, puisque 38 équipes y ont pris part.


 De quoi encourager les jeunes dans leurs futures initiatives…

CCAS -Comité consultatif d'action sociale

Samedi 21 octobre 2017, l'équipe du C.C.A.S organisait le repas annuel, sous l'œil confiant de Bernard Quivet, Maire de la commune.

Les tables ont été préparées avec beaucoup d'attention par les membres du C.C.A.S, décorées aux teintes de l'automne par Norbert DUC, qui avait également fait de belles compositions florales, offertes, après un tirage au sort, aux dames.

Le repas, établi par Cydélices était composé de :

    Kir gourmand
    Salade Italienne au jambon cru, tomates, parmesan...
    Magret de canard au porto accompagné de gratin dauphinois
    Fromage blanc ou sec
    Charlotte poire-chocolat
    Café.

Il a été servi par les membres du C.C.A.S. et apprécié par les invités.

L'après-midi s'est déroulée dans une chaleureuse ambiance, au son de la guitare et de l'indéniable talent d'Angelo INGARAO, qui n'a pas manqué de faire chanter le public. Les chanteurs tels que Mr RAVIER, Mr PARIZOT et Mme FIARD,  nous ont fait profiter de leur belle voix, sans oublier notre conteuse, Mme FALCONNET.

Nous avons eu une pensée particulière pour nos doyens Madame ARDINAT et Mr PARIZOT, à qui  un présent a été remis.

Il était bien agréable, pour nous, membres du C.C.A.S, de nous entretenir avec les aînés, au fil de l'après-midi. Une pensée particulière pour les personnes qui n'ont pas pu se rendre à ce repas pour des raisons de santé.
 

Cap On Line Réalisations