» Mairie » Commissions municipales

FINANCES 2018

Les impôts locaux représentent 55 % des recettes de notre commune (Compte administratif 2017).
Il s'agit des seules recettes sur lesquelles le Conseil Municipal peut agir au travers le vote des taux,  hormis désormais pour la taxe d'habitation qui représente 44,50 % de ces produits, et dont les modalités de compensation par l'état, sont à surveiller suite aux annonces faites par le gouvernement de supprimer la taxe d'habitation.

A défaut d'augmentation des taxes foncières, seule l'évolution des bases nous permettra d'assurer  la dynamique de ces recettes fiscales, recettes qui sont  essentielles pour les capacités financières de la commune.
Toutefois, le produit fiscal attendu pour 2018, compte-tenu de l'augmentation des bases, devrait être maintenu au niveau de 2017.

A noter que le Conseil Municipal a décidé le 9 avril dernier de ne pas modifier les taux pour 2018.
Il est à rappeler aussi que ces taux n'ont pas été modifiés depuis 2011 pour la taxe d'habitation et pour le "foncier bâti" – et 2007 pour le "foncier non bâti".

Rappel de la fiscalité communale :
Taxe d’habitation : 14 %
Taxe « Foncier bâti » : 14.45 %
Taxe « Foncier non bâti » : 45.37 %
 

FINANCES

LE BUDGET MUNICIPAL, C'EST QUOI ?

Un budget municipal est l'outil annuel qui permet d'anticiper les recettes et les dépenses de la commune afin de gérer au mieux les finances publiques dans l'intérêt collectif.

LE BUDGET PRIMITIF

Le Budget Primitif de la commune est l’acte par lequel le conseil municipal prévoit et autorise les recettes et les dépenses de l’exercice.
•    C’est un acte prévisionnel car il constitue un programme financier qui évalue les recettes à encaisser et les dépenses à effectuer sur une année.
•    C’est un acte d’autorisation juridique par le lequel le maire (organe exécutif de la collectivité) est autorisé à engager les dépenses votées par le conseil municipal.
Il est prévu pour un exercice budgétaire qui commence au 1er Janvier et s’achève au 31 Décembre.
L’adoption du Budget est un acte fondamental de la gestion communale : à travers lui se concrétisent les choix et les orientations des élus municipaux.

Tous les ans au mois de Mars, la commune doit élaborer son budget. Il est constitué de deux sections  :  la section Fonctionnement et la section Investissement.

LA SECTION FONCTIONNEMENT  perçoit des recettes provenant des impôts, des dotations de l’état, de subventions diverses ou encore des revenus d’immeubles et autres produits…
Ces recettes sont utilisées pour couvrir les  dépenses régulières (salaires, électricité, combustibles, téléphone, entretien des bâtiments, charges ou taxes, divers…) et les charges financières liées aux intérêts des emprunts.

LA SECTION INVESTISSEMENT  retrace toutes les opérations affectant le patrimoine de la commune et son financement.
 Y figurent :
•    les opérations d’immobilisations (acquisitions de terrains, voirie, travaux et aménagements divers...
•    le remboursement des emprunts en capital.

ÉQUILIBRE DU BUDGET
•    Le Budget primitif est présenté en équilibre. Les recettes doivent donc être suffisantes pour couvrir les dépenses
•    En ce qui concerne la section de fonctionnement, seul l’ajustement des taxes fiscales  peut apporter les ressources qui manqueraient à l’équilibre.
•    Par contre, en section d’investissement, chaque opération  sera financée par le biais de subventions, d’emprunts ou d’autofinancement de la collectivité.

Les dépenses de fonctionnement inscrites au budget 2017 ont représenté 845 835 € contre 866 201 € votées en 2016.

Dans un contexte difficile, avec une baisse très significative des dotations de l’Etat ces dernières années, le conseil municipal reste toujours vigilant sur ses dépenses. Ainsi, grâce à cette gestion rigoureuse des dépenses de fonctionnement, la commune de Saint-André-sur-Vieux-Jonc n’a pas augmenté les taux d’imposition.

Les principales dépenses d’investissement inscrites au budget 2017 ont été :
-    Remboursement des emprunts :     132 700 €
-    Plantation d’arbustes (place St-Antoine et route du Corbet) : 2 731 €
-    Travaux de voirie (route des Clefs) : 44 400 €
-    Travaux modernisation éclairage public : 14 780 €
-    Achat de tuyaux pour CPI : 2 000 €
-    Matériel de désherbage : 3 600 €.

Soyez certains que pour l’année à venir, vos élus continueront à œuvrer pour que les dépenses courantes soient maitrisées. Dégager de l’épargne pour s’autofinancer, nous permettra ainsi d’envisager plus sereinement de nouveaux investissements.



 

Bâtiment

La commune est propriétaire de plusieurs bâtiments  qui doivent, pour remplir correctement leurs missions, faire l’objet d’un suivi attentif par des entretiens réguliers importants et de nombreuses visites de sécurité.
Ce suivi est réalisé chaque année pour déterminer  les réparations à effectuer ou conduire éventuellement à la mise en route de grands travaux, après avis de la commission et validation par le Conseil municipal.

Voici les principaux chantiers des mois passés ou à venir :

-- Les travaux pour l’accessibilité de certains bâtiments publics aux personnes handicapées sont en cours et la mise en place de nouvelles rampes se fera début 2019.

-          Ecole :

o   -la montée d’escalier à la classe du premier étage

o   les escaliers sous le préau couvert

-          Eglise : les rampes de chaque côté des escaliers de l’entrée principale

-          Salle des fêtes : modification de la rampe d’accès à la scène

 --Cimetière :

La demande pour la dépose d’urnes est de plus en plus forte.

Un nouveau columbarium va être installé dans l’espace funéraire du cimetière pour un montant de 5.800 €

-- Ecole :

Sécurité oblige, la pose d’une alarme anti-intrusion est en cours d’étude. Les travaux seront réalisés le premier semestre 2019.

 --Stèle commémorative de Bourbouillon :

Le nettoyage et le regarnissage des lettres en blanc ont été réalisés par M. Jean-Pierre Asensio, graveur sur pierre, pour un montant de 342 €.

Voirie

Le réseau routier communal est très important sur la commune de Saint-André-sur-Vieux-Jonc, il se compose essentiellement de routes rurales très sollicitées, ce qui nécessite un entretien important.
L’entretien des accotements et de l’élagage des haies est assuré par nos employés communaux et par la CUMA de St-André-sur-Vieux-Jonc pour environ 11 000€ TTC

ROUTE DES CLEFS
L’entreprise COLAS a mis en place un tapis d’enrobé tiède sur une nouvelle portion de la route pour un montant de 55 567€ TTC.
Ce qui représente environ 1100m linéaire de travaux.

TRAVERSEE DU VILLAGE
L’entreprise EUROVIA a réalisé les travaux de réfection de la traversée du village, le département a pris en charge le financement de ces travaux.
Lors de ces travaux, la commune a financé la remise à niveau des tampons et des bouches à clefs pour un montant de 4 260€ TTC.

ROUTE DE CONDEISSIAT, ROUTE DE SAINT-ANDRE-LE-BOUCHOUX
Le syndicat intercommunal des Eaux Veyle Reyssouze Vieux-Jonc a financé les changements de canalisations d’eau potable, route de Condeissiat (D64) et route de Saint-André-le-Bouchoux (D67).
La commune a payé le remplacement de trois poteaux d’incendie dans ce secteur pour un montant d’environ 6 000€ TTC. L’entreprise CHOLTON est intervenue pour ces travaux.

Le budget de la voirie est important, mais nécessaire pour la pérennité de nos routes et la sécurité de tous.

RADAR PEDAGOGIQUE

Un radar pédagogique, prêté par CA3B, a été mis en place pour une durée d'un mois sur la route de Corgenon.
Nous espérons que cette installation temporaire, durant le mois de décembre, sensibilisera les usagers.

Le 23 Août 2018, la commune a subi un violent orage qui a entrainé des dégâts conséquents notamment le long des routes.
Nous tenions à remercier toutes les personnes qui ont pris part aux nettoyages, élagages et dégagements le long de notre voirie.

Fleurissement


« A la Chandeleur, l’hiver passe ou prend rigueur »


Dès que les beaux jours reviennent, la commission de fleurissement procède à la plantation des fleurs qui embelliront notre village.
Mais voyons ce qu’il nous est possible de faire en jardinage pour se préparer tout doucement à l’arrivée du printemps, au retour des beaux jours et donc au réveil de la nature….
Les journées de mauvais temps de l'automne, le froid de l'hiver et les dures gelées laissent souvent de nombreuses traces dans le jardin. Dès la sortie de l'hiver, vous allez pouvoir réparer les méfaits de cette saison hivernale et aider votre jardin à faire peau neuve.
Car le printemps, c'est aussi la vie au jardin, les premiers repas dehors et la floraison des plantes. Pour bien vivre dans un jardin, il est nécessaire de consacrer, selon votre temps et votre rythme, plusieurs sessions de jardinage. De quoi s'offrir un jardin foisonnant, propice à l’évasion et agréable au quotidien.
 
En 2018, notre commission « Fleurissement », aidée par les Amis des Fleurs, a bien œuvré puisque le fleurissement de notre commune, a pris, cette année encore, un essor que chacun a pu remarquer.
Au-delà des parterres, des massifs, des pots et jardinières existants, notre but a été d’apporter une touche de couleur et une nouveauté à l’entrée nord de notre village. C’est ainsi que vous avez pu découvrir trois « rideaux » faits de branches de bouleaux. Ces supports en bois clair renvoient de la luminosité et mettent en valeur les végétaux.
Une journée détente à Dôle et à Château Chalon a été programmée où se sont retrouvés les membres de la commission et les bénévoles.
En cette fin d’année, suite aux intempéries du 23 août dernier, le rond point du tennis a été réaménagé avec la plantation d’arbustes, de vivaces et de graminées.

Nous avons aussi pensé aux enfants. Comme les Schtroumpfs, série de bande dessinée belge racontant l'histoire d'un peuple imaginaire de petites créatures bleues, fêtent eux-aussi une commémoration :, leur 60ème anniversaire !! Ils se sont invités dans notre village à l’approche de Noël.

ASSAINISSEMENT

La CA3B devient compétente en matière d’eau et d’assainissement
 

En ce qui concerne l’eau au 1er janvier 2019, la Communauté d’Agglomération exercera la compétence « eau potable » en direct pour les communes de Bourg-en-Bresse, Péronnas, Saint-Just, Cize et Pouillat. Sur le reste du territoire, les syndicats intercommunaux des eaux perdurent tout en étant composés pour partie de représentants de l’Agglomération.
Les modes de gestion du service de l’eau sont divers et le resteront. Les quatre syndicats des eaux ont choisi de confier la distribution de l’eau à des délégataires privés. Les contrats seront menés à leur terme. Pour les usagers concernés, il n’y aura aucun changement.

 

Conseil Municipal Jeunes

Nos jeunes élus se sont investis sur plusieurs projets sur l’année scolaire 2017 2018.
A l’unanimité, Ils ont retenu deux idées parmi les nombreuses propositions émises, un véritable exercice démocratique !

-- Le fleurissement de la commune : très attachés au cadre de vie de leur village, ils ont participé aux plantations en installant un mini potager à proximité de l’école.

-- L’animation du village leur tenant particulièrement à cœur, ils ont organisé, lors de la soirée « Festiv’été »,  une chasse u trésor ouverte à tous les habitants.
En préambule, les jeunes élus du conseil municipal ont proposé un rallye découverte du village. Il s’agissait de résoudre des énigmes, des rébus permettant de trouver un nom de rue de Saint-André : un trésor symbolique mais surtout une excellente occasion pour les Joncoises et Joncois de se rencontrer.
Pour valider sa réponse, il fallait se rendre sur place. 32 équipes se sont prêtées au jeu, ce qui a vraiment ravi les membres du conseil municipal jeunes. IIs ont largement été récompensés d’avoir mené ce projet jusqu’à son terme.

Une nouveauté en 2018, le conseil municipal Jeunes a participé à la cérémonie des vœux : un exercice de communication dont nos jeunes ont su se saisir pour faire passer des messages importants à la population.

Tous ont apprécié cet engagement citoyen qui restera dans leurs souvenirs et suscitera peut-être des vocations....

 

CCAS -Comité consultatif d'action sociale

Samedi 20 octobre 2018, les membres du C.C.A.S recevaient leurs aînés. Le traditionnel repas annuel a été préparé par « CYdélices ». Il a été apprécié de tous, il était servi par les membres du C.C.A.S.

 Cinquante six repas ont été servis, c'est moins que les autres années et nous n'avons pas manqué d'avoir une pensée particulière pour celles et ceux qui n'ont pu venir pour des raisons de santé.

 Ce moment particulier de l'année, est toujours très chaleureux.

 Philippe Peyrard, l'animateur de cette journée, a su interprété avec talent de belles chansons françaises, il a également laissé chanter nos artistes locaux. Madame Bernadette Falconnet, Madame Josiane Bernigaud, nous ont fait partager un beau choix de lectures.

Madame Simone Ardinat et Monsieur André Parizot étaient les doyens de cette journée. Un présent leur a été remis. L'après-midi s'est ponctuée par le tirage au sort, afin d'offrir aux dames, les six compositions réalisées par Norbert Duc, qui avait également assuré la décoration des tables.

 Pour les membres du C.C.A.S., c'est un moment important qui nous rapproche, le temps d'une journée, de nos aînés.

Cap On Line Réalisations