» La commune » Patrimoine communal

Un peu d'histoire

Ancien mur de la Mairie

Saint-André-sur-Vieux-Jonc fait partie du Canton de Péronnas.

Le village s’appelait Saint-André-le-Panoux jusqu’au 19 février 1902. Le nom a évolué au cours des siècles en le Panos (1119), Lo Panoux (1272), Sanctus Andréas Panosus (1325).
L’étymologie est controversée : pour certains, elle viendrait du nom patois Panossus, le rapiécé dérivé de Panhoussa, le chiffon. Pour d’autres, le nom du village viendrait de Pansu, épi.

Nom des habitants : Jonçois

Population :

En 1800 = 687 habitants --- En 1831 = 699 habitants --- En 1861 = 789 Habitants
En 1891 = 836 habitants --- En 1921 = 694 habitants --- En 1954 = 604 Habitants
En 1999 = 965 habitants --- En 2007 = 1006 habitants --- En 2010 = 1077 Habitants.

Superficie : 2422 hectares
Altitude : 250 mètres environ

Environ 400 hectares de bois sont implantés sur la commune.

Le village est situé à la limite de la plaine de la Bresse et du plateau de la Dombes, à 9 kms au sud-ouest de Bourg-en-Bresse, préfecture du département de l’Ain.

Le bourg ramasse ses maisons autour de la petite église, datant avec certitude du XIIème siècle, tandis que les dix-neuf hameaux et lieudits s’éparpillent dans un paysage de bocage coupé de haies ou de lambeaux forestiers.
La particularité de ce village est qu’il est situé mi-Dombes, mi-Bresse. La partie Nord –ouest fortement boisée, s’apparente à la plaine de la Bresse. Les autres parties, trouées d’étangs, appartiennent au limon de la Dombes d’origine glaciaire.
Jusqu’au milieu du XVIIIème siècle, Saint-André-sur-Vieux-Jonc comptait 337 hectares d’étangs. L’assèchement de ceux-ci, encouragé sous le second empire, fait qu’aujourd’hui, il nu reste plus qu’une dizaine d’étangs sur la commune pour une superficie d’environ 100 hectares.

Le charme de Saint-André-sur-Vieux-Jonc tient à l’aménagement fleuri de la rue principale sur laquelle se trouvent quelques petits commerces.

Après avoir remporté plusieurs fois la 1ère place départementale dans catégorie (de 500 à 1000 habitants), Saint-André-sur-Vieux-Jonc a obtenu sa première fleur au concours régional des villes et villages fleuris en 2010.

Cap On Line Réalisations